Move

INTERVIEW : "Venez comme vous êtes, vous êtes parfaits comme ça"

Nous avons discuté avec Margot ! Elle souligne l'importance du Pranayama et nous confie que son métier de prof de yoga, c'est pour elle faire "sa part du colibri". Une très jolie inspiration ! Bonne lecture :)

Comment as tu découvert le yoga ?

La première fois que j’ai fait du yoga, j’étais aux Etats-Unis, où je faisais un semestre d’échange universitaire. Je n’ai pas accroché, le cours était plutôt ambiance « fitness », dans une immense salle avec beaucoup de monde. J’ai vraiment « découvert » le yoga des années plus tard en Côte d’Ivoire, où j’ai habité pendant 2 ans. J’avais fait quelques cours avec des copines et une super prof à Abidjan mais j’habitais alors dans une ville loin de la capitale. En passant des heures à rouler sur des routes de brousse, je ressentais beaucoup de fatigue et des maux de dos. Je me suis dit « ça suffit ! ». J’ai trouvé sur YouTube Adriene (Yoga with Adriene – mon premier « gourou » !) et son programme « 30 days of yoga ». J’ai suivi, religieusement, tous les jours, les 20 à 30 min de yoga. À la fin des 30 jours, j’étais convaincue, et j’ai recommencé du début ! Puis j’ai ensuite découvert la méditation, et commencé à pratiquement également quotidiennement, et j’ai rejoint des cours 2 à 3 fois par semaine dès que j’ai déménagé à Abidjan, puis en France.

Pourquoi as-tu voulu enseigner le yoga ?

Le yoga est entré dans ma vie comme une évidence. Au début, c’était un bien-être physique, puis un apaisement mental. Puis petit à petit, je me suis retrouvée à vraiment m’écouter, à trouver en moi plus de patience, plus de bienveillance. Plus d’amour.

Mais aussi peu à peu j’ai observé des changements dans mon mode de vie, ma façon de consommer (moins, mieux), de manger, etc.

Le changement de vie s’est fait en plusieurs étapes. D’abord, quitter l’ONU et me rapprocher des miens. Puis un jour, alors que se terminait un projet sur lequel je travaillais avec mes meilleurs amis, à la question : what’s next ? Plus aucun doute ! Je prends un billet pour l’Inde, je m’inscris à une formation de professeur de yoga, et go ! Le yoga m’a tellement fait évoluer que je suis ravie de partager cela et transmettre ce que j’ai pu apprendre. Au final, j’ai quitté l’humanitaire parce que j’étais dépitée d’une grosse machine bureaucratique qui se targue de changer le monde sans grands résultats. Et je pense qu’aujourd’hui, je fais mon petit colibri, en essayant de rendre la vie des gens autour de moi plus positive, à mon échelle. Chaque élève qui sort de mon cours détendu et souriant est un vrai bonheur ! Et je continue à apprendre, tous les jours, et à rencontrer des gens fascinants, c’est une vraie chance !

Quel type de yoga enseignes tu ?

J’enseigne du hatha yoga. J’ai été formée au style sivananda, mais je fais des mélanges. Je m’inspire de différentes pratiques, des professeurs rencontrés, des livres, mais aussi je m’adapte en fonction des saisons et niveaux d’énergie…

 

Comment guides tu tes élèves ?

J’incite vraiment mes élèves à se reconnecter avec leur souffle, avec leur corps, et surtout à pratiquer avec bienveillance : en restant à l’écoute de leurs limites du moment, sans se mettre la pression.

Ton conseil à ceux qui débutent le yoga ?

Venez comme vous êtes, vous êtes parfaits comme ça ! Beaucoup d’élèves disent hésiter à venir parce qu’ils ne sont « pas assez souples », ou « pas assez forts ». Au contraire ! Le yoga est fait pour tous, et chacun peut y trouver sa place. Il s’agit d’accepter là où on est, ne pas se juger, ne pas forcer :  respecter son corps. Et aussi, pratiquer avec régularité (mieux vaut des pratiques courtes régulières pour se dérouiller, que de tout donner dans une seule pratique intense une fois de temps en temps), et tout viendra avec la pratique.

On mange quoi avant/après une séance de yoga ?

Je ne mange pas avant une séance. Parfois un poignée d’amandes / raisins secs 30min avant un cours pour un coup de boost. Directement après une séance, il n’y a pas vraiment de règles, il faut s’écouter ! Le corps sait ce dont il a envie. L’effet détoxifiant d’une séance fait d’ailleurs qu’on a plutôt envie de quelque chose de frais, de léger. Bien que je finisse toujours mon repas par quelques carrés de chocolat.

Quelle est ton heure préférée de la journée pour pratiquer ?

Je préfère pratiquer le matin au réveil. Je commence par les exercices de pranayama, puis j’enchaine avec la pratique, et enfin la méditation. J’aime aussi enseigner le soir, quand on sent que les élèves ont besoin de se délasser après une longue journée.

 

On voit du yoga un peu partout sur les réseaux sociaux ces derniers temps, ça t’inspire quoi ?

J’adore ! Je trouve beaucoup d’inspiration sur instagram, des messages de motivation et d’encouragement aussi, et je trouve qu’il y a une vraie bienveillance entre yogis.

Ton accessoire indispensable à ta pratique ?

Mon tapis bien sûr. Je ne voyage jamais sans :) Sinon, une couverture épaisse (type couverture de déménagement) toujours très utile, pour des pratiques plus douces et régénérantes.

Quelles sont tes actus ?

Je prépare la rentrée ! Je vais enseigner dans plusieurs lieux très cool à Lyon, où le yoga se démocratise à fond en ce moment ! Je suis super contente de proposer plusieurs cours par semaine dans un nouveau lieu atypique et magnique : In-Sted, dans le 3e arrondissement. C’est un immense hangar très design dont le décor change tout le temps – c’est aussi un concept store de mobilier vintage.

Merci Margot et bel été à tous :)

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

Categories

NE MANQUEZ RIEN

Des news, de l’inspiration et des jolies idées qui vous rendront heureux

LES PLAYLISTS BAYA

  Aide