BAYA soutient Surfrider Fondation

0 Actions
0
0
0

Surfrider Fondation, vous connaissez ? Pour soutenir leur démarche, leurs projets et contribuer à la mise en place de leurs actions concrètes, nous leur reversons 10% de notre chiffre d’affaires pendant le Black For Good du 29 novembre au 2 décembre. Lisez leur interview pour découvrir leurs actions pour la protection des océans.

Bonjour l’équipe de Surfrider Fondation ! Pouvez-vous nous présenter votre organisation ?
Depuis 1990, Surfrider Foundation Europe est devenue une référence dans le combat pour la protection de l’océan et de ses usagers grâce à la passion et de l’engagement de sa communauté sur le terrain. Surfrider Europe intervient auprès de tous les acteurs de la société : citoyen, secteur privé, secteur public. Dans son combat pour la préservation de l’Océan, Surfrider Europe axe son travail sur trois problématiques principales :

– Les Déchets Aquatiques
– La Qualité des eaux et santé des usagers
– L’Aménagement du littoral et changement climatique

Au cœur de l’ADN Surfrider figure la volonté de donner à chacun la possibilité d’agir et de se mobiliser en faveur de la préservation du littoral et des océans. Chacun à son niveau, avec le temps dont il dispose, peut faire la différence. Les valeurs de Surfrider Europe représentent la communauté d’usagers mais aussi d’amoureux de l’Océan. Ainsi, on y retrouve la passion de l’Océan, du littoral et des plaisirs qu’ils procurent, le partage et la participation par l’inclusion et la diversité, ainsi que le respect pour une recherche de relation harmonieuse entre l’Humain et la Nature.

Quelles actions concrètes menez-vous pour sensibiliser en amont ? Et ensuite sur le terrain ?
Surfrider Europe travaille sur trois leviers principaux qui se manifestent par différentes actions :

Éducation & sensibilisation : partie intégrante de l’ADN de Surfrider Europe, notamment à
travers ses antennes bénévoles.

L’une des priorités de Surfrider Europe est en effet de sensibiliser en amont les citoyens aux
différentes problématiques de l’association notamment par l’éducation. Pour cela l’ONG a développé une plateforme éducative en ligne, Ocean Campus. Cette plateforme est accessible de tous et vise à proposer des outils pédagogiques pour tous âges afin d’éduquer les citoyens sur les actions qu’ils peuvent mettre en place au quotidien au profit de la préservation de l’environnement. La communauté Surfrider peut notamment y retrouver différents supports tels que des tutoriels DIY, des infographies, des cours virtuels etc. De plus, Surfrider Europe mène différentes actions de terrain via notamment l’implication de ses antennes bénévoles auprès de différents publics (scolaires etc). Par exemple, l’un des programmes phare de l’ONG qui existe depuis plus de 25 ans, les Initiatives Océanes, a pour objectif de sensibiliser
et d’éduquer à la problématique des déchets aquatiques par l’organisation de collecte de déchets. Pour cela différents éléments sont mis à disposition gratuitement dans les kits d’organisateur d’une Initiative Océane dont des supports pédagogiques.

Expertise scientifique et juridique : Surfrider Europe apporte au quotidien ses compétences afin de préserver l’environnement marin

Il arrive régulièrement que les citoyens soient à l’origine de travaux de recherche de Surfrider Europe. Par exemple, en 2007, des bénévoles ont remarqué la présence de cylindres de plastique sur les plages du Golfe de Gascogne. Après enquête, ils identifient ces objets comme des biomédias, qui sont des supports pour les bactéries utilisées dans le traitement des eaux usées en station d’épuration. Devant la prolifération des observations de biomédias en France et en Europe, Surfrider s’est lancé dans une investigation d’envergure. Après un long travail sur l’origine de ces derniers, Surfrider Europe a entamé les discussions avec de nombreux professionnels du secteur et passé du temps sur le terrain pour comprendre comment fonctionnent ces stations d’épuration qui utilisent des biomédias. Ainsi, pendant plus de 10 ans, un groupe d’experts a été créé aux côtés du lanceur d’alerte pour comprendre le paradoxe de cette pollution. Suite à cela, l’ONG a rédigé un rapport sur la pollution par les biomédias ainsi que des préconisations qui permettront d’éviter de nouveaux rejets de médias filtrants dans le milieu naturel.

Plaidoyers politiques : Surfrider Europe joue un rôle important sur l’échiquier politique
européen

Surfrider Europe porte des actions de plaidoyer dans le but d’adapter le cadre législatif aux enjeux de protection et de préservation de l’océan, de renforcer la politique environnementale, et de faire évoluer le modèle économique vers une transition écologique respectueuse de l’Humain, de la nature et du climat. La pression sur les instances européennes peut être exercée de manières diverses. En plus de se nourrir des connaissances scientifiques notamment apportées par les projets de science participative, cela peut également prendre différentes formes tels que des pétitions lancées par Surfrider Europe sur une problématique précise pour alerter les décideurs politiques sur les risques liés à l’inaction.

Pourquoi avez-vous besoin de dons et pour quelles actions ceux-ci sont utilisés ?
Les ressources économiques de Surfrider Europe proviennent de trois sources principales :
– Les dons collectés auprès du public
– Le mécénat d’entreprise
– Les subventions publiques
Les dons servent à soutenir la mission sociale de Surfrider Foundation Europe, représentant 60% de l’utilisation des ressources. Ces dons sont répartis selon les besoins sur les trois axes thématiques : la lutte contre les déchets aquatiques ; la persévération de la qualité de l’eau et santé des usagers ; et alerter les citoyens sur le lien entre océan et changement climatiques.

Et si on veut devenir bénévole, comment faire ?
Chez Surfrider, il y a deux types de bénévolat :

Le bénévolat de compétences : Il s’agit de bénévoles qui proposent leurs compétences professionnelles et/ou personnelles pour aider sur des projets internes. Ces bénévoles sont enregistrés dans une base de données et son contactés lorsqu’il y a besoin d’aide sur un projet. Il s’agit majoritairement de missions à faire en télétravail. Ces bénévoles peuvent aider dans de nombreux domaines : recherches et documentation scientifique, veille juridique, traductions, communication …

Le bénévolat en antenne : les antennes Surfrider Europe sont des groupes de bénévoles,
répartis un peu partout en Europe et qui organisent de nombreux événements pour Surfrider :
sensibilisation dans les écoles, mise en œuvre de campagnes environnementales, organisation
d’événements, développement de partenariats, renforcement du réseau d’adhérents, etc. Il s’agit donc de toutes les missions terrains.

Pour devenir bénévole et s’inscrire, rendez-vous sur ce site : https://volunteers.surfrider.eu/. Vous trouverez toutes les antennes locales Surfrider Europe et leurs contacts. Vous pouvez aussi vous inscrire en tant que bénévole de compétence en remplissant le formulaire en bas de page.

Surfrider c’est partout en France et même en Europe ?
Oui, le réseau bénévole s’étend en France et en Europe. A ce jour, il existe 45 antennes locales réparties dans 12 pays d’Europe : France, Espagne, Italie, Portugal, Allemagne, Belgique, Suisse, Irlande, Danemark, Pays-Bas, Roumanie et Bulgarie.

Même si la majorité des antennes se trouvent en France (27), l’objectif de Surfrider Europe
aujourd’hui est de s’étendre de plus en plus à l’étranger et de motiver des groupes de bénévoles dans de nouveaux pays.

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Interview Thomas Gabillet

Nous avons rencontré Thomas (co-worker du Node à Bordeaux) qui vient de lancer son Blog “serelaxer.fr”.Nous lui avons…