Droits des Femmes: Et le yoga dans tout ça ?

0 Actions
0
0
0

Bien qu’à l’origine le yoga était une pratique faite par et pour les hommes, dans les pays occidentaux il est aujourd’hui pratiqué par une majorité de femmes.

À l’occasion de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous voulions revenir sur la relation entre le yoga et les femmes. Toute l’équipe de BAYA a à coeur d’aborder des sujets engagés, dont le droit des femmes et cette année, nous avions envie de le rapprocher du yoga, qui est au coeur de notre entreprise.

Cette journée, marquée par de nombreuses manifestations à travers le monde, a pour but de fêter les acquis en matière de droits des femmes, mais aussi de mettre en lumière les revendications afin de continuer à améliorer la condition des femmes à travers le monde.

La Journée Internationale des Droits des Femmes de cette année 2020, centrée sur l’égalité des sexes, est particulièrement importante : 25 ans après l’adoption de la Déclaration et du Programme d’action de Beijing, il est temps de faire le point sur les progrès accomplis mais surtout les axes d’amélioration.

Et le yoga dans tout ça ? Quels ont été la place et le rôle des femmes dans le développement du yoga et son expansion à travers le monde ? Et qu’en est-il aujourd’hui ?

Brève histoire de la femme dans le yoga

AFMptOS6paWDjVcTO38ASXZLJvMXAEBEonXh9uG2

Il est difficile de savoir exactement quand le yoga est apparu, mais on sait qu’il a fait son apparition en Inde il y a plus de 5000 ans.

Le yoga a pour but de nous aider à réunir (en sanskrit “yoga” signifie “s’unir”) et à harmoniser le corps et l’esprit, à travers la pratique des asanas (postures) et pranayama (techniques de respiration) entre autres.

À l’époque de son apparition, le yoga se transmet de bouche à oreille, du maître à l’élève et, généralement, d’homme à homme. En effet, comme beaucoup d’autres pratiques, les enseignements spirituels étaient réservés à et pensés pour la gente masculine.

Les femmes, pourtant adorées en tant que déesses, étaient exclues et la dimension féminine ignorée. L’enseignement du yoga traditionnel ne tenait pas compte des besoins féminins, notamment de la place de l’utérus et de l’importance des cycles sur la pratique.

C’est seulement au 20ème siècle que les choses commencent à changer. Le yoga se démocratise de plus en plus, atteint l’Amérique et l’Europe et les “yoginis” (femmes yogis, qui pratiquent le yoga) s’émancipent. Mais, malgré l’ouverture du premier studio de yoga créé par une femme en 1950 ainsi que la sortie du premier livre sur le yoga pour les femmes, ce n’est que vers la fin du siècle qu’on commence à voir de plus en plus de femmes enseigner le yoga.

De nos jours, le yoga a fait un bon bout de chemin et compte aujourd’hui plus de 2 millions d’adeptes en France, dont 80% de femmes, qui pratiquent cette discipline pour ses bienfaits sur le corps et l’esprit.

Et maintenant ?

ChkJiodOukCmUeB4_ClqmqN4w35hR42ZE-h5Q399

Dans le yoga, comme dans beaucoup d’autres domaines, rien n’est encore totalement acquis pour les femmes. Autrefois réservé aux hommes, le yoga est maintenant stigmatisé comme étant un sport “de femme”.

Le yoga souffre encore des représentations classiques et hyper sexualisées de la femme, mais aussi d’un phénomène de mode, instagrammable, lisse, montrant toujours un idéal de femme “parfait”. À l’opposé des valeurs de bienveillance et non-jugement prônées par le yoga, cette représentation n’aide pas à se reconnecter avec son corps et ses besoins ni à s’accepter telles qu’on est.

Dans les cours de yoga en studio, il est commun d’y voir essentiellement (voire exclusivement) des femmes. Pourquoi ? Certains diront que les femmes sont-elles plus spirituelles, plus émotives et donc sensibles aux enseignements du yoga, ou encore plus souples naturellement. Les réponses sont multiples et varient en fonction des personnes.

Mais une chose est sûre : le yoga nous fait nous sentir bien. Au delà du travail physique de renforcement, d’étirement et d’assouplissement, le yoga permet aussi un développement spirituel, personnel et un apaisement mental qu’on retrouve dans peu d’autres pratiques physiques. Renforcement du système immunitaire, amélioration de la coordination et de l’équilibre, diminution du stress et sensation de bien-être, les bienfaits du yoga sont nombreux.

Pour les femmes, le yoga permet entre autre d’équilibrer les hormones, gérer une grossesse ou un retour d’accouchement, mais surtout il permet de se réapproprier son corps à différents stades possibles de la vie d’une femme. De plus en plus de pratiques centrées sur les femmes et leurs besoins se développent, tel que le yoga de la femme ou le yoga post et prénatal.

Le yoga pour tous·tes

tZsbRSO4YQiDOrmK-SVr540RKF3iJvNTSJixYqkq

Au bout du compte, tout le monde et tous les corps peuvent pratiquer le yoga.

Non, le yoga n’est pas réservé aux femmes, issues de milieu favorisé, extrêmement souples et sveltes. Homme, femme, quelque que soit la manière dont vous vous identifiez (ou non), votre corps, vos origines et votre parcours, tout le monde peut s’approprier les bienfaits du yoga.

Nous sommes toutes et tous uniques et le yoga, qui est avant tout une philosophie, permet de nous accepter tels·les que nous sommes, d’accepter les autres aussi tels·les qu’ils·elles sont et de prendre soin de son corps et son esprit, à son rythme, à sa manière et toujours avec bienveillance.

BAYA et les femmes

dZJCfbqOIMMI6WVAdloq8EoKkEfEht3fD6cbXagn

Fondée en 2016 par deux amies adorant le yoga, Agnès Gardelle et Hortense Bourgois, BAYA est une histoire d’entreprenariat au féminin. Notre équipe développe des produits alliant qualité et créativité, avec des designs uniques, inspirés de nos voyages et nos rencontres.

Nous sommes des femmes entrepreneurs : la défense des droits des femmes et la lutte contre toutes les inégalités sont des sujets importants pour BAYA. C’est pour cela que nous choisissons nos partenaires de production avec le plus grand soin et nous assurons qu’ils soient respectueux des conditions de travail de tous·tes et notamment de celui des femmes.

Nous nous efforçons aussi de mettre en valeur régulièrement les nombreuses personnes qui nous inspirent chaque jour : des entrepreneurs, sportif·ves, artistes, mais aussi nos ambassadeurs·rices et vous la #BAYAtribe. Vous mettre en avant lors de nos shootings et sur nos réseaux sociaux est l’occasion de montrer tous les visages du yoga.

En ce week-end des Droits des Femmes, voici quelques unes de nos interviews avec des femmes bienveillantes, fortes et qui nous inspirent particulièrement :

– Trouver sa voie, témoignage de Safia Ayad

– Parlons sport avec Anne Dubndidu

– Quelques questions à Georgia Horackova

En savoir plus sur Green Marine, Naturopathe

Rencontre avec Dorothée, spécialiste de l’Ayurvéda

Les représentations et les droits des femmes doivent encore évoluer dans le yoga et dans tous les autres domaines. C’est pourquoi l’équipe BAYA apporte une pierre à l’édifice chaque jour en VOUS montrant sous votre visage le plus authentique, aussi différents soient-ils. ❤️

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Interview Thomas Gabillet

Nous avons rencontré Thomas (co-worker du Node à Bordeaux) qui vient de lancer son Blog “serelaxer.fr”.Nous lui avons…