Nos 6 Huiles Essentielles Préférées Pour Mieux Respirer Cet Hiver

0 Actions
0
0
0

On connait tous·tes ce moment, quand l’hiver s’installe, où notre nez commence à se boucher et notre gorge à gratter. En un rien de temps, on a l’impression de ne respirer que d’une narine et les aliments n’ont plus de goût. Pas de doute: le rhume est là. Heureusement, il existe des huiles essentielles capables de nous protéger, soulager les symptômes, stimuler nos défenses immunitaires et nous aider à mieux respirer. Voici nos 6 huiles essentielles préférées pour mieux respirer cet hiver.

Ravintsara

On vous avait déjà parlé de l’huile essentielle de ravintsara dans un article précédent et cette huile à-tout-faire est fantastique pour lutter contre les agressions hivernales. Anti-virale (c’est un de rares remèdes contre la grippe), elle aide à soulager les pathologies respiratoires et booste nos défenses immunitaires. On l’utilise par voie orale, en avalant 2 gouttes 3 fois par jour dans du miel (à adapter en fonction de vos besoins), ou externe, en massant quelques gouttes (toujours diluées dans une huile végétale) sur le cou, le plexus solaire, la plante des pieds et l’intérieur des poignets.

Pin Sylvestre

L’huile essentielle de pin sylvestre est un anti-inflammatoire, antiseptique et anti-infectieux puissant, idéale pour les voies respiratoires, et surtout en case de bronchite ou de rhume. En inhalation ou en massage, quelques gouttes permettront de vous dégager les voies respiratoires et décongestionner le nez, tout en vous redonnant un peu d’énergie.

Eucalyptus Radiata

Le nez qui coule ? Plus un souci, grâce à l’huile essentielle d’eucalyptus radié. Anti-infectieuse, antiseptique, expectorante, décongestionnante et mucolytique (qui fluidifie le mucus), cette huile essentielle va devenir votre alliée contre le rhume. On l’utilise en friction sur la poitrine, en mélangeant quelques gouttes dans une huile végétale. Elle est aussi très bonne en diffusion, pour assainir l’air et prévenir les infections.

Menthe Poivrée

En plus de sentir bon et frais, l’huile essentielle de menthe poivrée est un bon stimulant, très utile lors des coups de fatigue et pour soulager les voies respiratoires ou les symptômes du rhume. À utiliser en inhalation, en versant jusqu’à 4 gouttes dans de l’eau très chaude (attention à ce qu’elle ne soit pas bouillante pour ne pas vous brûler).

Arbre à Thé ou Tea Tree

L’arbre à thé ou tea tree fait partie de ces huiles que tout le monde devrait avoir dans sa trousse de toilette ou trousse à pharmacie. Multi-fonction, mais surtout antiseptique, cette huile est parfaite pour combattre les maux de gorge, les sinusites ou les rhinites. On l’utilise par voie orale en prenant deux gouttes mélangées dans du miel, en massage ou en diffusion.

Niaouli

Originaire d’Australie et de Nouvelle-Zélande, l’huile essentielle de Niaouli a une odeur forte et permet de fluidifier et décongestionner les voies respiratoires (surtout le nez et les bronches). Anti-infectieuse, elle permet aussi de soulager les angines, stimuler l’immunité et faire baisser la fièvre. L’huile essentielle de niaouli s’utilise principalement en olfaction (en mettant quelques gouttes sur un mouchoir), en inhalation, en diffusion ou en massage, en diluant quelques gouttes dans une huile végétale et en massant le haut du dos, mais aussi la plante des pieds.

Notre remède magique pour affronter l’hiver

Testée par la BAYA team, cette synergie nous a sauvé de nombreuses fois quand le rhume pointait le bout de son nez.

Mélangez quelques gouttes à parts égales dans une huile végétale les huiles essentielles de:

  • – Arbre à thé (Tea Tree)
  • – Eucalyptus radiata
  • – Ravintsara

Massez le thorax et le haut du dos, 3 fois par jour jusqu’à disparition des symptômes.

Et vous, quelles sont vos huiles essentielles préférées pour mieux respirer ?

NB : les huiles essentielles sont contre-indiquées chez l’enfant de moins de 6 ans, chez la femme enceinte ou allaitante, chez les asthmatiques et les personnes ayant des antécédents d’épilepsie ou de convulsions. Elles ne constituent pas un médicament et vous devez consulter votre médecin en cas de doute.

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer